Des nouvelles de Patrice Lair...

27 mai 2011 - 09:55

Il y a un peu plus d'an, Patrice Lair arrivait au CAM pour coacher l'équipe 1. Aujourd'hui entraineur de l'équipe féminines de l'Olympique Lyonnais, il vient de décrocher la ligue des champions... Une première pour un club français !!!

Les joueurs de l'OL étaient folles de joie après leur victoire en C1, jeudi contre Potsdam (2-0).

Dans les vestiaires, «ça a dansé», «ça a chanté». L'anecdote est de Camille Abily, la première joueuse à s'être présentée, le visage radieux, devant la presse dans la zone mixte de Craven Cottage. Les yeux qui brillent, la Lyonnaise savourait ce premier sacre européen. «C'est que du bonheur, c'est génial, vraiment. La Ligue des champions, c'est le summum», a-t-elle aussitôt lâché. Revenu l'été dernier de son périple américain, la milieu de terrain ne le regrette pas aujourd'hui. Contre Potsdam, elle était partout. C'est donc sans trop avoir à se creuser la tête que l'UEFA l'a élue joueuse de la finale. Une distinction qui lui est un peu passée au-dessus. «Franchement, on s'en fout. C'est toute l'équipe qui a fait un match énorme. Il faut vraiment retenir le match du groupe.»

«Respect et chapeau au président»

Abily a tenu à saluer la part «importante» du président Aulas dans cette réussite : «Respect et chapeau à lui. Ce qu'il a fait, il n'y en a pas beaucoup qui l'aurait fait. On est contente de partager ce trophée avec lui. Il fait partie du groupe, il a eu un énorme investissement.» L'autre personne influente du microcosme OL féminin n'est autre que l'entraîneur Patrice Lair. «Le coach nous bassinait tous les jours à l'entraînement... Là, on est soulagé. C'est quelqu'un qui nous booste. Ils crient beaucoup mais c'est pour nous encourager.» 

«UNE GRANDE ÉMOTION POUR MON GROUPE, QUI A ÉTÉ EXTRAORDINAIRE TOUTE LA SAISON». (PATRICE LAIR) 

Conscient du travail accompli par ses joueuses, Patrice Lair a bouclé sa première saison avec la plus haute récompense européenne. Un véritable coup de maître : «Champion d'Europe, c'est quelque chose, on entre dans l'histoire, a confié le coach. Au coup de sifflet final, c'était une grande émotion, surtout pour mon groupe, qui a été extraordinaire toute la saison. Je n'oublie pas les moyens mis par M. Aulas. C'est extra.» Lair ne s'en cache pas, il a la joie tout «intérieure». Mais lui aussi savoure cet instant d’exception. «C'est un grand moment. Mais maintenant, il faut garder le titre...»

 

La saison prochaine, l'OL tentera de réaliser le triplé après ce doublé Championnat-C1. «Il sera difficile de faire mieux, reconnaît Patrice Lair. Ce que je souhaite surtout maintenant, c'est qu'on élève un peu le foot féminin français. Il faut qu'on ait un Championnat qui tienne la route avec plus d'équipes française qui rivalisent sur le plan européen.» Ce triomphe doit donner des ailes aux autres équipes de l'Hexagone, qui doivent surfer sur la vague. - D. Mi., à Craven Cottage (Londres)

 

Article paru sur l'équipe.fr

Commentaires

ACTUALITÉS DU FOOT EN SAVOIE